Le sel d’Himalaya


La gamme de Sel d'Himalaya :


L'adresse Saine vous propose sa gamme de sel d'Himalaya

– Sel fin
– Gros sel
– Galets
– Savonnettes
– Lampes
– Bougeoirs

Qu’est-ce que le sel d’Himalaya ?



Formé il y a des millions d’années et extrait à plus 500 m sous la terre, dans les mines de terre, ce sel « fossile », d’une pureté rare, est non iodé, non raffiné, sans additif et riche de plus de 80 oligo-éléments (fer, calcium, potassium, magnésium, cuivre, zinc pour ne citer qu’eux).

Il doit donc sa qualité première à sa pureté. En effet, il a été préservé, dans le sein de la terre, de tous les méfaits de la pollution atmosphérique et des rejets toxiques.

L’utilisation de ce sel permet également de diminuer sa consommation de sodium (ce sel n’est pas raffiné en conséquence de quoi chaque paillette ou cristaux contient moins de sodium).

Or, compte tenu des méfaits d’une consommation excessive du sel de table (facteur de risque cardio-vasculaire, hypertension artérielle, accentuation de l’ostéoporose, risque de cancer de l’estomac…), et de l’absence de toute valeur nutritionnelle de ce dernier (le sel de table ne contient aucun nutriment), la substitution du sel industriel par le sel d’Himalaya est une alternative indispensable.

D’autant plus lorsque l’on sait que l’apport de sel recommandé par jour est de 6 gr, là où les français en consomment en moyenne 10 gr par jour, voire pour 40 % d’entre eux, 12 gr par jour.

Quelles sont les propriétés du sel d’Himalaya ?



Sur l’organisme par la consommation en cuisine :

- Puissant détoxiquant : dissout ou démantèle toxines, déchets et substances nocives présents dans le corps ; élimine les métaux lourds (mercure, plomb) ; dissout les dépôts calcaires.
– Rétablit l’équilibre acido-basique.
– Agit sur la gêne causée par des reflux gastriques chroniques.
– stimule et régule le transit intestinal.
– réduit les signes du vieillissement.
– prévient des crampes musculaire.
– Sur le long terme, action bénéfique sur des affections comme l’arthrose, l’arthrite, les rhumatismes déformants ou les calculs rénaux et biliaire.

En cosmétique :

- stimulation de la vascularisation des couches inférieures de l’épiderme d’où un effet revitalisant et raffermissant sur la peau.
– traitement des troubles dermatologiques (acné, psoriasis, réactions cutanées)

Quelles sont les différentes utilisations du sel d’Himalaya ?



En dehors de la cuisine, vous pouvez utiliser le sel d’Himalaya de différentes manières.

Sous forme de douche :

Après le lavage, masser doucement la peau mouillée d’une poignée de sel moulu ou avec un pain de sel d’Himalaya. Laisser agir entre 1 à 5 minutes et rincer. Pensez à boire avant et après la douche, de préférence de l’eau tiède.

Sous forme de bain salin :

Mettre 6 à 8 cuillères à soupe ou quelques galets de sel dans votre eau du bain d’une température d’environ 37°. Relaxez-vous pendant 20 minutes. Ne pas se doucher après, mais simplement se rincer et tamponner doucement le corps avec une serviette.

Sous forme de gommage naturel :

Mélanger à parts égales du sel d’Himalaya et de l’huile d’amande douce et exfolier en effectuant de petits cercles. Rincer à l’eau tiède.

Sous forme d’inhalation saline :

Dissoudre 30 grammes de sel dans 1 litre d’eau très chaude et inhaler la vapeur pendant 10 à 15 minutes.

Sous forme de lampe ou bougeoirs :

Les lampes ou bougeoirs en cristal de sel d’Himalaya ont le même effet qu’un ioniseur : elles améliorent l’atmosphère d’une pièce en neutralisant les ions négatifs des appareils électriques (téléviseur, ordinateur etc.) et limitent donc nervosité, insomnie, manque de concentration… ou des faiblesses.



Laisser un commentaire